Decanter Awards 2018 pour Rimauresq

Decanter Awards 2016 pour Rimauresq >
Decanter Awards 2017 pour Rimauresq >

** au Guide Hachette 2017 pour le Rouge R 2013


Célébration de Robert Burns le 21 janvier 2016

Alliances gastronomiques  Provence-Ecosse
Lire article E-mail gourmand
Lire article Evasion Mag

Le classement des Crus Classés

En mars 2016, la RVF (dans son n° 599) reparle de l’origine des Crus Classés de Provence en page 30.


« Cette même année 1933, les crus en vue de Provence, regroupés au sein du Syndicat des Côtes de Provence, employent déjà massivement le terme de Cru classé, adopté au lendemain de la première guerre. Ce qui, en 1943, leur vaudra une taxation particulière par le régime de Vichy, décidément à cours d’argent. Mais l’Etat français reconnaissait là, de manière implicite, leur statut de Cru classé. Dès 1946, le comte Edme de Rohan Chabot et le baron de Laval (…) demandent à l’INAO de procéder à l’homologation du classement provençal. L’institut dépêche deux éminents ingénieurs agronomes, M. Bordas, directeur de la station de recherche agronomique d’Avignon, et M. Long, directeur des services agricoles de la région. Les deux hommes arpentent les 23 crus qui prétendent au classement et définissent chaque parcelle susceptible d’intégrer ou non le classement. Ils analysent la géologie, le climat, l’hydrologie des sols, l’état du vignoble ainsi que le savoir-faire des vignerons et la réputations des crus.Après cette longue enquête, l’INAO homologue le classement de 23 crus, dès 1951. Les bordelais protestent aussitôt ; défendant ce qu’ils appellent l’exclusivité de leur classement. Ils considèrent aussi que faute d’appellation (L’AOC côtes de Provence ne sera créé qu’en 1977), les 23 impétrants ne sont pas en droit d’en appeler à l’INAO. Mais l’INAO passe outre et confirme le classement provençal en mai 1955. Le ministère de l’agriculture le valide le 30 juillet, par décret. (…)

Vieux millésimes de rouge à Rimauresq 1945 1960